SGA Take Over

30 décembre 2016, au petit matin, les emplacement publicitaires genevois sont vierges. En prévision d'un recours juridique, la Société Générale d'Affichage les a recouverts après avoir perdu la concession sur la ville, au profit de NeoAdvertising.

Rapidement exécutés, sans projet ni esquisse, les outils marquent l'énergie du moment. Des formes aussi inattendues pour lui que pour les passant et dans lequel l'inconscient des Genevois va se projeter durant quelques semaines.
-
Encre de chine, pastels secs, spray et marqueurs.

"La ville de Genève se retrouve vierge de ses affiches publicitaires" sur RTS.ch